Du pangolin au papillon

L’enfer, c’est les autres disait Sartre, les autres certes, mais bouffeur de pangolin pour le coup. Quand je pense que tout ce bordel est causé par un pékin moyen qui a bouffé un pangolin qui avait formiqué avec Batman. C’est ce qu’on appelle l’effet papillon. Un battement d’aile de pangolin à Wuhan et ce sont les rayons papier toilette de l’épicerie du coin qui se vident. Le coronavirus offre une démonstration terrifiante de la théorie du chaos. L’incursion d’un virus dans un marché de Wuhan peut provoquer la fermeture des écoles en Europe, le report des jeux olympique, un krach boursier mondial et une pénurie de papier toilette. Le coronavirus a prouvé que nous sommes comme des pièces de dominos : il en suffit d’un qui trébuche pour faire tomber tous les autres. Et tout ce chaos parce que les fils de Mao ne bandent plus. Le pangolin, cet animal qui ressemble à un artichaut vivant, a aussi la malchance de faire partie de ces stimulus à quatre pattes que la croyance chinoise considère avoir des vertus aphrodisiaques. Or, quand la médecine chinoise soupçonne un animal d’entretenir la force sexuelle, cette bestiole peut illico aller s’inscrire sur la liste des espèces en voie en disparition.

Le rhino est en train de disparaitre parce que sa corne en poudre est vendue à prix d’or à des chinois convaincus que toute la force du pachyderme sera miraculeusement transposée dans leur zgègue. Ils feraient mieux de boire du champoing à la kératine, les cornes des ongulés est composé essentiellement de kératine. Si cette protéine avait la capacité de lever le bambou, tous les anxieux de la terre qui se rongent les ongles à longueur de journée devraient toujours avoir la pine au garde à vous. Cornes de rhinocéros, pénis et testicules de tigre, pénis de yak, ailerons de requin, pénis de phoque, vésicules biliaires d’ours… nombreux sont ces produits de contrebande censés régler la débandade. Malheureusement, ces croyances solidement ancrées ont des conséquences dramatiques. Xi Jinping devrait investir massivement dans des programmes de sexologie et de psychologie plutôt que de rester à la solde de gangsters au service de croyances et de pratiques rétrogrades à l’efficacité douteuse. Comment le gouvernement Chinois, disposant d’un système de surveillance si sophistiqué qu’il arrive à voir un citoyen se décrotter le nez et entendre et sentir son pet, peut-il ignorer le massacre qui se perpétue sur ses marchés ? A cause d’une bande de bande mou, le Covid-19 est entré direct au top 5 des menaces qui pèsent sur l’humanité, devant le réchauffement climatique, la Corée du Nord, Francis Lalanne et Cyril Hanouna. Mais contrairement à Francis Lalanne, l‘antidote existe, ça s’appelle un cerveau avec des morceaux d’intelligence dedans, mais je dois avouer que ce n’est pas celui qu’on rencontre le plus souvent. En attendant, je me gausse, en Burqua, les Islamiques ont quand même tout compris avant nous, les mains dans la Javel, j’applaudi l‘individualisme français qui ne pense qu’à sa gueule, qui se moquait des fonctionnaires de la santé surpayés il y a quelques mois, et qui, aujourd’hui saluent leur courage pour faire face à leur lâcheté. Les français sont des putain de pangolins.